© En Blanc et Noir

Mairie de Lagrasse - Avenue des Condamines - 11220  Lagrasse

  • Facebook
  • YouTube

Ashley Hribar est un pianiste-compositeur-interprète australien d'origine allemande et slovène. Il s'est forgé une réputation de musicien polyvalent englobant le multimédia, la musique du monde, les arts interdisciplinaires et un large éventail de genres traditionnels. Ashley s'intéresse profondément à l'esthétique contemporaine et défend les intérêts de la musique australienne. 

 

En 2005, Ashley a remporté le concours international d'interprètes Gaudeamus et le prix Michael Kieren-Harvey 2008. Depuis, il s'est produit dans d'innombrables festivals, dont le Festival international de musique de Mersin, le Festival En Blanc en Noir, le Festival du printemps de Port Fairy, la Biennale de Koper, Beethovenfest et le Festival Gaudeamus. Les projets à venir sont les suivants : Rencontres, la composition d'une nouvelle œuvre pour piano et didgeridoo et la commande de nouvelles œuvres écrites spécialement pour les pianos australiens Stuart & Sons. Les projets passés incluent : Anatolie, arrangements de chansons folkloriques turques avec Ayșe Göknur Shanal (soprano), Deniz Şimşek (bağlama) et Ali Yıldız (kemane), interprétés à l'Opéra de Sydney (2018) ; et Sound and Colour in Scriabin's Piano Sonatas, avec projection vidéo des opales australiennes (tournée européenne 2017).

 

Les compositions d'Ashley sont des collages poly-stylistiques utilisant souvent des techniques étendues, la voix et le déploiement d'objets.  Parmi ses œuvres récentes figurent Improvisation pour piano et didgeridoo (2018), la bande sonore et la musique de danse du film muet de 1911 Richard III, commandé par Silents Now (Royaume-Uni) et les musiques de film muet du Cabinet du Dr Caligari (Wiene, 1922) et Faust (Murnau, 1926). Il a composé et interprété la musique pour Betty Rettet die Volksbühne à Berlin (Die Volksbühne) en collaboration avec l'actrice Bettina Lamprecht. Ses œuvres pour piano solo Paganini Variations,'Ash' Fantasie et une cadence pour Rhapsody in Blue de Gershwin figurent sur son album Piano Rhapsody (Auster Records).

 

L'improvisation est également un élément clé de son processus créatif, tant en solo qu'en collaboration. Il a joué des improvisations en direct sur des films muets classiques, dont Sherlock Jnr (Keaton, 1924) et Hamlet (Gade, Shall, 1921). Son album solo pour The Wizard Tone Records Improvisation Series a été nominé aux South Australian Arts Awards en 2017. Son plus récent album est une sélection d'improvisations avec le violoncelliste Richard Vaudrey enregistrées sur le piano Stuart & Sons de 108 touches à Beleura House, Australie.

 

Ashley doit beaucoup aux précieux conseils de ses professeurs Ann Adamek, Stefan Ammer, Stephen McIntyre, Eleonora Sivan, Graham Williams et Karl-Heinz Kämmerling. En 2018, il a terminé son doctorat en interprétation à l'Université d'Adélaïde, où il a effectué des recherches sur la musique du compositeur américain Frédéric Rzewski.  

  • YouTube